Echeveria
General Information   |   Species   |   Hybrids   |   Cultivars   |   Unidentified species

Echeveria gracilis

Série Nudae

 

Distribution : Mexique (Oaxaca, Puebla)

 

Description (selon Reid Moran, 1973) :

 

Petite plante glabre.

 

Tiges atteignant 20 cm de haut, ramifiées en bas et en haut, 4 - 8 mm d'épaisseur, d'abord vert pâle, plus tard marron verdâtre, puis finalement grises, lisses, avec cicatrices foliaires elliptiques légèrement saillantes (1 - 2 x 0,5 - 1 mm).

Rosettes de 4 - 5 cm diamètre, avec 20 - 25 feuilles sur 1 - 6 cm de la tige, bien espacées.

 

Feuilles vertes ou d'abord légèrement glauques, cunées-spatulées, obtuses à arrondies, mucronées, 20 - 33 x 9 - 15 mm dans la partie supérieure, 4 - 5 mm de large à la base, 2,5 - 3,5 mm d'épaisseur, aplaties dessus, légèrement quillées dessous, marges étroitement arrondies.

 

Tiges florifères souvent au nombre de 2 ou 3, dessous l'apex de la tige, 13 - 26 cm de haut incluant l'inflorescence, 3 - 5 mm d'épaisseur, nue sur 1,5 - 2,5 cm, avec 8 - 22 bractées ascendantes, ressemblant aux feuilles de la rosette mais plus petites, obliques et avec court éperon, celles du bas mesurant 23 x 10 x 2 mm.

 

Inflorescence en un racème de 5 - 13 cm portant 5 - 11 fleurs, ou les pédicelles les plus bas portant 2 fleurs, pédicelles longs de 5 - 10 mm, 1 - 1,5 mm d'épaisseur, s'étirant durant l'anthèse et devenant ascendants.

 

Fleurs : calice 3 mm de large, sépales écartés ou vraiment légèrement réfléchis, légèrement courbés en haut, presque égaux, linéaires-lancéolés, presque acuminés, 5 - 10 x 1 - 2 mm, corolle longue de 9 - 11mm, 5 - 6 mm de diamètre à la base, 6 - 8 mm de diamètre à l'ouverture, pentagonale, côtés aplatis, à base et quille rouges, orange à l'extrémité et dedans, pétales soudés sur environ 2 mm, elliptiques, acuminés, apiculés, larges de 4 mm, quille dorsale étroitement arrondie, côtés concaves et intérieur fortement concave, cavité néctarienne arrondie, environ 2 x 2 mm, 1 mm de haut, filaments jaunâtres en haut et blanchâtres en bas, anthères jaunes.

 

Période de floraison : juin - juillet.

 

Cytologie : n = 24

Note :

E. gracilis fut nommée par Rose, bien qu'il n'ait jamais publié de description. Nous ne savons pas s'il a lui-même fait une description ou si ses notes ont été perdues. La description que publia E. Walther, pour E. gracilis Rose, en 1935, ne fut pas réalisée à partir de la plante de Rose mais à partir d'une plante en culture qui pouvait être hybride. La description ci-dessus fut faite par Reid Moran, en 1973, à partir d'une plante collectée par MacDougall en 1963 près de la localité type.

 




< back